THÉÂTRE UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL (TUM)


Crédit photo
Geneviève Boivin


 

Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué


d'après l'oeuvre d'Howard Buten
mise en scène de Patrick Palmer

Une adaptation de Suzanne Lebeau


Centre d'essai
Pavillon J.-A.-DeSève
2332 boul. Édouard-Montpetit, 6e étage
Métro Édouard-Montpetit ou autobus 51

Résumé

Un petit garçon de huit ans, Gilbert, a été placé en institution psychiatrique pour avoir transgressé les règles de la société. Dans cette solitude immense qui lui tient lieu de quotidien, Gilbert fait basculer le récit du passé au présent et du présent au passé dans un ultime effort pour comprendre comment son amour pour Jessica a pu l'amener à la Résidence d'enfants.

Bande-annonce

Mise en scène

« Pour moi, le théâtre est un enfant debout sur une barricade, avec dans la main un grand drapeau blanc taché de sang et sur lequel on peut y lire le mot : RÊVE ! » Patrick Palmer


Diplômé de l'École supérieure de théâtre (UQAM) en 2001, Patrick Palmer cumule depuis plusieurs années des postes où l'enseignement, la création, la gestion et la direction artistique vont de pair. Il a été vice-président de la troupe Luni-Vert,
Patrick a fait plusieurs stages en milieu professionnel dont l'un sous la direction de Pascal Contamine. Il enseigne le théâtre au collège André-Grasset et aux Activités culturelles de l'UdeM depuis cinq ans. Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué de Howard Button est sa troisième mise en scène pour la troupe Théâtre Université de Montréal (TUM).

Distribution

 

Création
Scénographie et costume
Geneviève Boivin

Éclairage
Catherine Sabourin

Animation 2D
Dominic Poulin

Photographie et vidéo
Patrick Palmer et Geneviève Boivin

Conception sonore
Michel Smith

Assistance à la mise en scène
Geneviève Beaulne

Revue de presse

« Le texte d'Howard Buten vous prend aux tripes. Savoureux, pénétrant, attachant. Il faut dire aussi qu'il jouit de l'adaptation d'une auteure de premier ordre, Suzanne Lebeau. Rien de la vérité des situations et des personnages ne se perd dans sa relecture. Jamais mièvre, jamais mélodramatique. Elle respecte l'oeuvre, comme elle respecte d'ailleurs la sensibilité et l'intelligence du jeune public.»
Jean St-Hilaire, Le Soleil, 17 février 1989.

« L'adaptation qu'a fait Suzanne Lebeau du roman de Buten crée une pièce solide et cohérente, du début à la fin.»
Mario Girard, Le Droit, 11 mars 1989.

Soyez de la distribution

La troupe Théâtre Université de Montréal (TUM) recrute ses interprètes chaque année au mois de septembre.
Auditions - Théâtre Université de Montréal (TUM)

À L'AFFICHE PROCHAINEMENT
Multidisciplinaire
Inscription | Ateliers de printemps 2019