DANSE UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL (DUM)


Crédit photo
Mohammed El Bellaj


Billetterie


Vous pouvez maintenant vous procurer vos billets à la porte.
Pavillon J,-A.-DeSève, 2332 boul Edouard-Montpetit, 6e étage.


 

Spectacle de danse contemporaine 2012-2013


Qu'est-ce que vous amenez?
Une chorégraphie de Raphaëlle Perreault


En première partie du spectacle
Synapse, l'atelier de création en danse contemporaine présente
Et si Juliette n'était pas morte...
Une chorégraphie de Catherine Gaudet



Centre d'essai
Pavillon J.-A.-DeSève
2332 boul. Édouard-Montpetit, 6e étage
Métro Édouard-Montpetit ou autobus 51

DUM | Distribution | Création
Danse Université de Montréal (DUM) présente

Qu'est-ce que vous amenez?

Une chorégraphie de Raphaëlle Perreault en collaboration avec les interprètes

On apporte quelque chose ou on amène quelqu'un à un endroit, mais on amène une idée. On amène quelqu'un à soi ou le bon vent nous amène à quelqu'un. Quelque chose amène quelqu'un à vouloir comprendre, à questionner, à analyser. Mais peut aussi amener à lâcher-prise, à se laisser conduire, à se faire confiance. Tout dépend de ce que chacun amène avec lui, avec elle.

Et vous, assis et disponible à recevoir ce que nous vous amenons, qu'est-ce que, vous, vous amenez?

Synapse | Distribution | Création

Catherine Gaudet a complété un baccalauréat et une maîtrise en danse contemporaine à l'Université du Québec à Montréal. Elle a d'abord travaillé en tant qu'interprète avec divers chorégraphes avant de s'engager dans une recherche chorégraphique personnelle en 2004. Elle crée, entre autres, les pièces Grosse fatigue (2005), L'Arnaque (2006), Sourire forcé (2009), L'invasion du vide (2009) et Je suis un autre (2012), présentées à Montréal, en France et au Danemark. Sa prochaine création sera présentée en 2014 au Théâtre La Chapelle (Montréal) ainsi qu'à la Biennale de danse de Lyon (France). En 2008, elle participe au Aarhus International Choreography Competition au centre chorégraphique Archauz, Danemark, où elle remporte le second prix. Elle fut récipiendaire, en 2010, du Prix David-Kilburn de la Fondation de l'UQAM, attribué à un jeune chorégraphe. En 2010 et 2011, elle profite d'une résidence de création à La Bellone, Bruxelles, ainsi quà la Tanzwerkstatt, Berlin. Catherine est aussi membre de la maison de création et de production en danse contemporaine LORGANISME.

Assistante
Originaire de Suisse, Sarah Dell'Ava a d'abord été formée auprès de Manon Hotte à la Compagnie Virevolte, compagnie de jeunes danseurs-créateurs, à Genève. Elle complète ensuite un baccalauréat en danse à l'UQAM (2009), puis poursuit à la maîtrise. Ses travaux de recherche-création portaient sur le lien entre arts visuels et danse à travers la question de l'origine du mouvement (2012). Cherchant différentes façons de propulser le geste à partir d'une origine conscientisée, elle alimente également sa réflexion depuis 2008 grâce aux stages de butô de Jocelyne Montpetit. Sarah aime collaborer en tant qu'interprète auprès d'artistes dont la démarche l'interpelle, dont les soeurs Schmutt (À travers la pared, 2013-14), Geneviève Caron-Ferron (Tout est dit il ne reste rien, 2012), Emmanuel Jouthe (Ecoute pour voir, 2009-13, MW, 2012), Manon Oligny (Boire le bouillon de onze heures, 2009; Où est Blanche-Neige, 2013) et Maryla Sobek (Taller : Objet-vêtement, 2010). Ses propres projets cherchent à faire jaillir le mouvement à partir des sensations provenant de l'intériorité du corps, tout en faisant se rencontrer corps dansants et matières graphiques dans une dynamique de porosité, de confrontation et de complicité. Sarah apprécie également les joies que lui procurent l'enseignement de la danse, l'accordéon, le dessin, l'aquarelle et le chant polyphonique corse.

À L'AFFICHE PROCHAINEMENT
Musique
Auditions | Ensembles de jazz
Théâtre
Auditions | Théâtre