DANSE UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL (DUM)


Léa Longpré
Étudiante en études cinématographiques


Billetterie


La pièce est annulée en raison du CORONAVIRUS.

Pour plus d'information sur les mesures en cours, visitez la page urgence.umontreal.ca


 

Danse | Spectacle de danse contemporaine


En raison des recommandations concernant la COVID-19, les représentations sont annulées.

En première partie du spectacle :
Synapse, l'atelier de création en danse contemporaine présente leur spectacle Terre commune, une chorégraphie de Marijoe Foucher avec la collaboration des interprètes.



Centre d'essai
Pavillon J.-A.-DeSève
2332 boul. Édouard-Montpetit, 6e étage
Métro Édouard-Montpetit ou autobus 51

Danse Université de Montréal

Danse Université de Montréal (DUM) présente son spectacle de danse contemporaine Point de fuite, une chorégraphie de Geneviève Lauzon avec la collaboration des interprètes.

Le temps. Mesure abstraite qui régit la vie sociale et économique de nos sociétés modernes. Insaisissable, nous le désirons comme allier puis, souvent, nous le haïssons tel un ennemi redoutable. Il se décline, se subdivise, s'étire, s'accélère selon nos besoins du moment. Mais le maitrise-t-on vraiment ? Inspirée du mouvement quotidien dans les grands centres urbains, Point de fuite nous plonge dans une réalité effrénée où dualités temporelles tentent de cohabiter. Les corps se démènent, les esprits se posent et le tout s'inverse ne sachant plus qui mène la cadence.

- Geneviève Lauzon , chorégraphe


Les interprètes

Angelina Bardoul, microbiologie et immunologie
Zahra Bensaddek, mathématiques et statistiques
Amélie Boucher, psychologie
Laurence Chartrand, psychoéducation
Maëlle Claquin, sociologie
Shannon Corbeil, droit
Fleur Devynck, criminologie
Antoine Frionnet, études féministes
Camille Gendron, anthropologie
Sophie London, psychoéducation
Léa Longpré, études cinématographiques
Mathilde Tremblay, droit


Création


Interprète, chorégraphe et enseignante, Geneviève Lauzon est une artiste polyvalente, qui de par sa formation variée, s'intéresse à plusieurs formes de danse. Diplômée du baccalauréat en danse de l'UQAM, Geneviève est interprète pour la compagnie de danse jeune public Sursaut qui, depuis 2013, l'amène à performer à travers le Canada ainsi que sur la scène internationale. Elle s'illustre également dans des pièces alliant danse contemporaine, danses urbaines, gigue contemporaine, jazz et danse-théâtre sur plusieurs scènes montréalaises (Festival Quartiers Danses, Zone Homa, Phenomena, Vue sur la relève et Tangente Danse Buissonnière.) Depuis 2006, Geneviève oeuvre également à titre de chorégraphe pour des comédies musicales, des chorales et des événements à grands déploiements (375e de Montréal, Festival Juste Pour Rire, Jardin Botanique de Montréal, Défilé de la Fête Nationale) rassemblant une centaine de non-danseurs ou danseurs amateurs avec des artistes professionnels des arts de la scène.

Geneviève signe sa première chorégraphie avec la troupe Danse Université de Montréal.


En première partie : Synapse, l'atelier de création en danse contemporaine
En première partie du spectacle, Synapse, l'atelier de création en danse contemporaine présente leur spectacle de danse contemporaine, Terre commune.

Une chorégraphie de Marijoe Foucher avec la collaboration des interprètes.

Notre point de départ est le thème du territoire, Nous explorons le contour, la trace et l'empreinte du geste.
En nous intéressant à la notion du plein et du vide.
Le vide comme un espace d'émergence.
Un lieu agissant et dynamique, un lieu où s'opère la transformation.

De quoi le vide est-il plein ?

Nous questionnons notre capacité d'écoute et d'adaptabilité envers soi et l'autre dans un environnement en constante évolution.

Être disponible,
Plier et déplier l'espace pour le rendre actif et réceptif.
Laisser des paysages vivants s'y dessiner.

Cultiver, ensemble, une terre commune où l'on peut se déposer.

- Marijoe Foucher, chorégraphe

Interprètes : Sophie Andry,Laurie Cathala, Fanton Clerc, Marie-Eve Desrochers, Nessa Ghassemi-Bakhtiari, Clémence Modoux et Nolwenn Theux.

Composition musicale originale : Olivier Landry- Gagnon avec la participation d'Aurélie Tessier (saxophone) et de Maxime Grenier( piano)

Répétitrice : Marine Morales

Création

Marijoe Foucher est diplômée au Baccalauréat en danse contemporaine de l'UQAM (2013). Depuis, elle développe sa pratique d'interprète aux cotés de plusieurs chorégraphes notamment Emmanuel Jouthe, Anne-Flore de Rochambeau, Claudia Chan Tak et Philippe Dandonneau. Ces collaborations l'amènent à performer lors de différents festivals tant au Québec qu'à l'étranger. Ayant un fort intérêt pour l'interdisciplinarité et la dramaturgie, Marijoe accompagne des créateurs émergents comme directrice des répétitions et assistante à la création dans le milieu montréalais de la danse et du théâtre. De plus, elle s'implique au sein de la compagnie Dans son salon, comme interprète (Le Troisième été d'amour) et participe à la création d'oeuvres de vidéo-danse. Dernièrement, elle travaille avec la metteure en scène Audrey-Anne Bouchard et la chorégraphe Laurie-Anne Langis à la création d'une oeuvre immersive ayant comme public cible des personnes vivant en situation d'handicaps visuels.

Marijoe signe sa première chorégraphie avec la troupe Synapse, l'atelier de création en danse contemporaine.


Équipe de production

Conception et régie des éclairages : Laura-Rose R.Grenier
Direction technique : Jérémie Dalpé

À L'AFFICHE PROCHAINEMENT
Théâtre
Auditions |Théâtre